Réaliser un ragréage : nos conseils pour réussir

Le ragréage est une activité de réajustement qui vous permet de mettre toujours à niveau votre sol bien avant sa rénovation. Lorsque vous avez un sol en défaillance qui ne facilite pas la pose d’un nouveau revêtement, il est important de faire un ragréage. Il consiste à réaménager le sol, les trous, la cassure, les aspérités. Plusieurs critères sont privilégiés pour la réalisation de celui-ci afin d’espérer un meilleur résultat. Cet article qui vous oriente sur les techniques à utiliser pour réaliser votre ragréage.    

Réaliser le ragréage en fonction des modèles existants

Il existe plusieurs types de ragréage qui se font en fonction des différentes aspérités que peut présenter le sol. Le ragréage en béton ou liquide est le mieux adapté pour des surfaces de petits supports. C’est-à-dire avec un support de moins de 2 cm. C’est un ragréage qui peut être adopté n’importe où, à l’extérieur ou à l’intérieur. Vous pouvez donc régler le problème des carrelages abîmé et petit trou.

Cela peut vous intéresser : Comment choisir le matelas le plus sûr et le plus confortable pour un bébé ?

Le ragréage autonivellant est le plus recommandé pour les surfaces dont les défauts sont plus de 2 cm. Il peut être adapté à des sols en défaillance comme les parquets flottants. Pour faire un ragréage des trous supérieurs à 4 cm, vous pouvez recourir à la chape de ragréage.

Suivre les différentes phases de réalisations d’un ragréage

L’opération du ragréage nécessite certains nombres d’étapes à suivre. Il est nécessaire de s’assurer que le sol est humide. Un matériel permet de faire cette observation ; c’est un plastique transparent doté d’une souplesse particulière que vous collez au sol. La détermination de la perméabilité du sol est aussi un atout important. Il suffit de faire couler de l’eau sur le sol. Cela vous permet d’avoir une idée des produits utilisés pour le ragréage.

Avez-vous vu cela : Quelles sont les précautions et les règles de sécurité à respecter lors de l'utilisation d'une motobineuse ?

Vous devez boucher les ouvertures sur un support à l’aide d’une colle résistante. Une fois que le sol est sec et bien aplani, vous pouvez y mettre un primaire d’adhérence. Une délimitation de la surface à couvrir est nécessaire pendant l’étape de la préparation du mortier de ragréage fibreux. Il existe deux types de mortier : le mortier de nivellement et celui auto-lissant. Après, un malaxeur électrique est utilisable pour obtenir un mélange homogène, ce mélange doit être rependu au sol puis bien tapissé.