Tour d’horizon sur les spécificités des sols en PVC

Les sols en PVC sont un choix de plus en plus populaire pour les revêtements de sol en raison de leur durabilité, de leur facilité d’entretien et de leur coût abordable. Les sols en PVC sont disponibles dans une grande variété de couleurs, de motifs et de textures, ce qui les rend appropriés pour une variété d’applications, allant des maisons aux bureaux, aux établissements de santé, aux écoles et aux espaces commerciaux. Quelles sont leurs spécificités ?

Composition des sols en PVC

Les sols en PVC sont principalement composés de chlorure de polyvinyle (PVC), qui représente plus de 80% de la composition totale. Des stabilisants sont ajoutés pour prévenir la dégradation du PVC, des plastifiants pour le rendre souple et flexible, et des charges minérales pour améliorer sa résistance à l’usure et sa stabilité dimensionnelle. Plus d’infos sur https://revetementsoldefrance.fr.

A lire en complément : Recouvrir votre mur en parpaing avec différents enduits : comment y procéder ?

Les stabilisants couramment utilisés incluent le plomb, le cadmium et le baryum, tandis que les plastifiants les plus couramment utilisés sont les phtalates. Dans les sols en PVC, on peut également retrouver d’autres additifs, tels que des pigments pour ajouter de la couleur et des agents ignifuges pour améliorer la sécurité incendie.

Installation des sols en PVC

L’installation des sols en PVC est relativement facile et peut être réalisée par un bricoleur expérimenté ou par un professionnel. Les sols en PVC peuvent être collés ou flottants, en fonction du type de sol que vous avez choisi. 

A lire également : L'immobilier et la rénovation : tendances, opportunités, meilleures pratiques et quels défis ?

Les sols collés sont fixés directement sur le sous-plancher à l’aide d’un adhésif, tandis que les sols flottants sont posés sur une sous-couche et maintenus en place grâce à un système de verrouillage.

Entretien des sols en PVC

Les sols en PVC sont faciles à entretenir et ne nécessitent que peu d’efforts pour les garder propres et en bon état. Pour nettoyer les sols en PVC, il suffit de passer un balai ou un aspirateur régulièrement pour éliminer la poussière et les débris. 

Pour les taches tenaces, vous pouvez utiliser un nettoyant doux et non abrasif et une serpillière humide. Les sols en PVC sont résistants aux taches et aux rayures, mais il est recommandé de ne pas utiliser de produits de nettoyage abrasifs ou de tampons à récurer, car cela pourrait endommager la surface du sol.

Durabilité des sols en PVC

Les sols en PVC sont durables et peuvent durer de nombreuses années avec un entretien régulier. La durabilité des sols en PVC dépend de la qualité du produit et de son épaisseur. 

Les sols en PVC de qualité supérieure peuvent durer jusqu’à 20 ans, tandis que les sols en PVC moins chers peuvent durer de 5 à 10 ans. Ils sont résistants à l’usure, aux rayures et à la décoloration, mais peuvent se décolorer lorsqu’ils sont exposés à la lumière directe du soleil pendant de longues périodes.

Les inconvénients des sols en PVC

Bien que les sols en PVC présentent de nombreux avantages, ils ont également quelques inconvénients. Tout d’abord, ils ne sont pas écologiques, car le PVC est un matériau non biodégradable qui peut causer des problèmes environnementaux lors de son élimination. 

De plus, les sols en PVC peuvent être glissants lorsqu’ils sont mouillés, ce qui peut être dangereux, en particulier pour les personnes âgées ou les enfants. Enfin, les sols en PVC peuvent émettre des composés organiques volatils (COV), qui peuvent causer des problèmes de santé chez certaines personnes sensibles.